L’église actuelle de Pepinster a été construite durant les années 1892-1893 en remplacement de l’église construite en 1838-1839 et devenue trop petite. Depuis bien des années, il était question de bâtir une nouvelle église. Successivement six architectes furent chargés d’établir des plans d’agrandissement ou de reconstruction, pas un seul de ces plans n’aboutit à une réalisation concrète. On en vint à dire que c’était impossible de modifier la situation. En 1881, la paroisse voit partir à regret son bon vieux curé Le Pas. Il est remplacé par un jeune prêtre de 37 ans et celui ci va réaliser l’impossible en quelques mois.


L’église de Pepinster est un prestigieux témoin d’un style et d’une mentalité religieuse qui prévalaient à la fin du XIXe siècle. Pour cette période, « on » ne connaît pas d’autre temple ogival d’un art aussi probe, aussi pur, aussi accompli en toutes ses parties, s’inspirant avec plus de force de principes du Moyen Âge pour les appliquer avec plus d’habileté technique contemporaine, où le goût ne s’offense d’aucune banalité, ne souffre d’aucune dissonance, mais jouit pleinement d’une reconstitution originale du plus harmonieux type de construction des âges de foi.


Monsieur Balau a voulu que son église, comme les cathédrale du Moyen Âge, raconte à sa façon, par son symbolisme traditionnel, par ses verrières, ses tapisseries, ses sculptures, le grand drame religieux de la Rédemption. Etant lui-même historien de très grande classe (élève de Godefroid Kurth avec Henri Pirenne) et historien du Moyen Âge surtout, il ne pouvait qu’être enclin à utiliser les règles décoratives de cette époque.



Extrait du texte de J. JONCKEAU


Pour en savoir plus, lire « Pepinster ma commune », Volume N°1

Adressez-vous à la CCJ

Rue de la Nô

4860 Pepinster