Quand on vient de Cornesse et que le panorama de Soiron se déploie, on est plutôt étonné de l'importance et des dimensions de cette église, au centre de ce petit village.


Cela s'explique, avec un petit retour en arrière. Jusqu'à la fin de l'ancien régime, les communes de Xhendelesse, Soiron, Cornesse, Drolenval, Wegnez et aussi Goffontaine, bien que faisant partie de seigneuries et même de gouvernements différents, faisaient partie, sur le plan religieux, de la même paroisse. Les" manants" de ces divers lieux étaient tenus de se rendre à Soiron, pour les besoins du culte.


C'est ainsi que les habitants de Wegnez, qui appartenaient à la seigneurie de Grand-Rechain, venaient se marier à Soiron. Tous ces habitants devaient assurer l'entretien de l'édifice du culte et devaient la dîme au curé desservant de cette immense paroisse.

De là, ce vaisseau énorme, qui devait être susceptible d’accueillir des foules considérables.

On sait qu'une chapelle existait à Soiron en 1086.

Cette chapelle primitive a dû faire place à une église plus vaste, probablement au XVe siècle et dont il reste toute une partie de la tour. Cette première église était dédiée à la Sainte Trinité, au Christ Sauveur et à Saint Roch, qui vécut au XIVe siècle.



Extrait de l'article d' Alexis DOHOGNE in "Pepinster ma commune" vol 1

Pour plus d'informations veuillez contacter la C.C.J